Il était une fois…ou deux, ou trois... Ah non! quatre, ou peut-être jamais!

Bref! C'était à l'ère de la résurrection.

Aux siècle des lasers.

Une muse aux pieds légers.

Des chaines de ses chevilles, définitivement libérée, errait nonchalamment à travers les contingences,

d'un hasard intrinsèquement arbitraire.

Vers l'unes de ces destinées.

Pour unique règle, le bonheur bien ciblé, et avec l'espoir secret d'y découvrir :

Un chant pacifique, dans leurs champs de batailles,

Un rêve au bout de tout ces foutu cauchemars.

Une vie avant la mort.

Ce n'est pas de folie! C'est de la raison quantique.

Et moi, incoercible, la démarche…artistique, j'essaie de la suivre, dans tout ses grands voyages.

 

Désquarks